Libéral ET Social ! L’incontournable économie sociale de marché.

Accueil du site > 20. Faire baisser le chômage, enfin... > J. Ph. Cotis (OCDE) : "une indemnisation des chômeurs importante en France, (...)

Le Monde 31 mars 2006.

J. Ph. Cotis (OCDE) : "une indemnisation des chômeurs importante en France, mais un service public de l’emploi peu efficace

Extrait de l’article du Monde, commenté sur notre site

dimanche 16 avril 2006, par Jean Philippe Cotis, Chef économiste à l’OCDE, Laurent Simon


Voir en ligne : Article publié dans "Le Monde" du 31 mars

...

Des économistes évoquent l’inefficacité du service public de l’emploi en France.

Deux modèles fonctionnent. Le modèle à l’américaine, où les indemnités de chômage et la protection de l’emploi sont faibles, les politiques de reclassement des chômeurs peu actives mais où les retours à l’emploi sont spontanément rapides. Le modèle nordique, où les indemnités sont généreuses et les politiques de reclassement actives et efficaces.

Ces deux modèles sont économiquement acceptables. C’est un choix de société.

La France partage avec l’Europe du Nord un niveau d’indemnisation important, mais son service public de l’emploi est loin d’avoir l’efficacité des pays nordiques.

Un système où l’on indemnise les chômeurs de façon substantielle ne peut fonctionner qu’accompagné d’incitations adéquates et d’une capacité de reclassement importante.

En France, ce service public est lourd et fragmenté, avec la séparation entre l’ANPE gestionnaire et l’Unedic payeur.

Dans de plus en plus de pays, les deux entités sont fusionnées. Le gestionnaire a ainsi des moyens d’incitation, de motivation mais aussi de sanction financière.

...


Commentaires et compléments (visuels) de Laurent Simon pour illustrer ces différences :

GIF - 5.3 ko
Principes et idéologie Vs Pragmatisme

Une protection faible de l’emploi n’est pas synonyme de retour à l’emploi lent, c’est même tout le contraire :

protection de l’emploi faible forte
retours à l’emploi très lents "modèle" français
rapides modèles à l’américaine et nordique

Les modèles "à l’américaine" et "nordique" diffèrent par leur indemnisation du chômage et leur politique de reclassement des chômeurs :

indemnisation du chômage faible forte
politiques de reclassement des chômeurs
peu actives modèle à l’américaine
actives et efficaces modèle nordique
pour mémoire : peu efficaces "modèle" français

Tableau récapitulant l’influence des 3 critères sur le retour à l’emploi, pour les 3 modèles :

protection de l’emploi faible faible forte
indemnisation du chômage faible généreuse importante
politiques de reclassement des chômeurs peu actives actives et efficaces peu efficaces
retours à l’emploi spontanément rapides : modèle à l’américaine rapides : modèle nordique très lents : "modèle" français

ou caractérisant les 3 modèles :

modèle à l’américaine "modèle" français modèle nordique
protection de l’emploi faible forte faible
indemnisation du chômage faible importante généreuse
politiques de reclassement des chômeurs peu actives peu efficaces actives et efficaces
conséquence : retours à l’emploi spontanément rapides très lents rapides

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette