Libéral ET Social ! L’incontournable économie sociale de marché.

Accueil du site > 80. Questions transverses > Obama, 45 ans après "I have a dream" de Martin Luther King...

Après deux générations

Obama, 45 ans après "I have a dream" de Martin Luther King...

mardi 20 janvier 2009, par Laurent Simon


Nous avions exposé ici (L’expérience de 1981-1983 n’a pas suffi : la France a voté NON, tentée par un repli faussement salvateur), que les événements majeurs suivent des cycles de 20-22 ans :

"Il en est des guerres comme des crises et des moments importants, pour des pays ou des continents, voire pour le monde : ces événements importants obéissent à des cycles, souvent multiples de 20 ans

Pourquoi ? C’est simplement l’arrivée d’une nouvelle génération, qui a besoin de faire sa propre expérience, ou qui avec son sang neuf et son énergie différente repose des questions essentielles."

Eh bien, au-delà des dates majeures comme celles des guerres, c’est aussi vrai de déclarations symboliques, à fort contenu imaginaire et émotionnel.

Le message d’espoir de Martin Luther King est célèbre dans le monde entier, bien au-delà des frontières des États-Unis.

Le discours fut prononcé sur les marches du Lincoln Memorial pendant la Marche vers Washington pour le travail et la liberté à Washington DC le 28 août 1963.

Soit 45 ans avant l’élection de Barack Obama... 2 fois 22,5 ans !

Il aura donc fallu deux générations pour tourner la page, et de quelle manière ! Il faut dire qu’il s’est passé beaucoup de choses entre temps, que l’"affirmative action" a permis de faire émerger une élite noire, de faire en sorte qu’une partie de la population afro-américaine prenne sa place dans la société américaine.

Un exemple, la présence dans les séries télévisées comme "Starsky et Hutsch" ou, plus récente, celle montrant un Président américain noir, qui a permis aux américains de s’accoutumer à l’idée d’un Président noir.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette